Réserver
Réserver

Rencontre avec Anne-Sophie, gérante du restaurant Hopi !

Un midi, Leonid, le fondateur de l’Anticafé, est allé déjeuner dans un nouveau restaurant à 2 pas de l’Anticafé La Fayette. La conversation s’engage avec Anne-Sophie, la gérante, qui lui dit qu’elle connait très bien Anticafé, elle y a même travaillé quelques mois le temps de monter son projet. Le hasard fait bien les choses…

Hello Anne-Sophie, qui es-tu ?

Je suis la gérante de Hopi, un restaurant que j’ai ouvert il y a 6 mois. Avant ça, j’ai passé 7 ans dans le milieu de l’événementiel. J’ai eu envie d’être mon propre patron mais de rester dans la gastronomie que j’adore. Au départ, je voulais monter un petit concept store avec des marques et un coin salon de thé mais comme j’étais seule sur le projet, j’ai préféré commencer par plus petit, c’est ainsi qu’Hopi est né !

Et alors, c’est quoi Hopi ?

L’idée a commencé à murir dans ma tête avec la tendance des « mugs cakes ». Le principe ? Préparer des gâteaux dans des tasses et les cuir pendant quelques minutes seulement au micro-onde. C’était la mode, notamment sur les blogs mais je n’en voyais jamais dans les restaurants où j’allais. J’ai donc eu l’idée de détourner le mug cake sucré en mug cake salé. J’ai commencé à élaborer des recettes, à les tester dans un bar à vin, puis dans un restaurant et quand j’ai eu la recette finale, je me suis dit qu’il fallait que je me lance ! C’est le produit phare du resto mais il y a aussi le plat du jour, les soupes, les salades.

Mon créneau ? Du fait maison, sain et gourmand. Tous mes plats sont travaillés le jour-même sur place. Je m’inspire un peu les recettes de mes grands-mères en y ajoutant une touche de modernité. Quelque chose qu’on peut manger rapidement, qui soit bon mais qu’on a pas forcément le temps de faire soi-même. Et comme je suis dans un quartier où il y a pas mal de bureaux (5 rue de Châteaudun dans le 9ème), c’est parfait pour les travailleurs pressés du midi !

Il parait que tu as monté ton projet dans un Anticafé ?

Oui, tout à fait ! Surtout à l’Anticafé République ! Au départ c’est mon copain, qui est entrepreneur, qui m’en a parlé. J’avais pas mal d’amis qui y allaient aussi. Et comme j’en avais marre de travailler seule chez moi, j’y suis allée et j’ai trouvé ça génial !

Ca permet de vaincre la solitude quand on est indépendant et ce qui m’a vraiment plu c’est l’émulation ! Je ne devrais pas trop le dire mais j’adorais entendre les discussions des futurs entrepreneurs autour de moi, ça me boostait ! Et parfois, je venais avec une amie et on avançait toutes les deux sur nos projets.

Comment tu décrirais Anticafé ?

Une endroit où l’on se sent bien ! Le vrai avantage c’est d’avoir tout à disposition et de savoir qu’on peut rester le temps qu’on veut.

C’est quoi les prochaines actus pour Hopi ?

Aujourd’hui, je m’adresse beaucoup à une clientèle de bureau, donc le restaurant est ouvert du lundi au vendredi. Mais j’ai envie de tester d’autres formats, donc je vais m’associer à la super marque « Les Mécaniques Douces » pour faire des ateliers de couture mixés à une formule goûter les samedis après-midi.

Et puis, j’ai une salle au sous-sol, que j’ai hâte de pouvoir ouvrir prochainement pour renouer un peu avec mon ancien métier dans l’événementiel et acceuillir des groupes, des afterworks etc.

 

Si vous voulez suivre les menus qu’Anne-Sophie prépare chaque jour, c’est ici que ça se passe ou sur Instagram !

Finalisez votre inscription

à notre newsletter
Veuillez saisir le champ
Veuillez saisir le champ
Veuillez saisir le champ
Veuillez saisir le champ

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Anticafé & Co pour l'envoi de la newsletter. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : info@anticafe.fr

Votre demande a bien été prise en compte, merci !

en savoir + sur Anticafé