[Interview] non traduite de Léonid, fondateur de l’Anticafé

L’Antinews (le super magazine de l'Anticafé): Si tu étais anti-quelque chose… tu serais ?

Léonid Goncharov: Anti-entrepreneur… Possible comme la réponse ? :) Je crois je le suis un peu…

AN: Si tu n’étais pas patron ?

L.G: Hahah, tu as prévu ma réponse. Je serais dans ce cas un renseignant de snowboard je crois. [ndlr: on ne vous a pas menti, Leonid est bien ukrainien!]

AN: Ce que tu n’aimes pas qu’on dise de ton activité ?

L.G: Pas vraiment d’exemple. Mais j’aimerais pas je crois qu’on nous dise qu’il y a rien de particulier.

AN: Quel est ton plus grand combat dans la vie ?

L.G: D’écrire bien en français :) Aussi la recherche permanente de la nourriture ! Plus sérieusement, le combat avec soi-même pour aller plus loin et dépasser mes limites.

AN: Ta plus belle rencontre faite à l’Anticafé et pourquoi ?

L.G: J’aurais dit mes équipes. Ils me donnent beaucoup d’énergie et d’envie d’avancer ! Sinon, un anecdote [ndlr: avec l’accent, cette interview prend tout son charme non ?!] - j’ai rencontré une fois au Web Summit à Dublin, parmi 30k personnes, deux start-up qui m’ont dit qu’elles étaient montées à Anticafé et s’y exposaient ce jour. Cela fait plaisir !

AN: Tu voulais faire quoi comme métier petit ?

L.G: Cosmonaute bien-sûr !

AN: Quelque chose que les gens ignorent sur toi

L.G: Mon accent ?

AN: Si tu avais un anti-conseil ?

L.G : Cela dépend pour qui. Mais j’aime pas donner des conseils :)