fbpx

Skip links

Enquête : l’impact du Covid19 sur les entrepreneurs et freelances

76% des répondants envisagent de fréquenter des lieux de travail comme les coworking et café-coworking.

 

Anticafé et Hiptown, espaces de café-coworking et coworking, ont lancé un sondage en avril 2020 à destination des entrepreneurs et freelances et leurs espaces de travail pendant le Covid19. Plus de 400 personnes ont été interrogées parmi lesquelles plus de deux-tiers d’entrepreneurs et freelances et 30% de salariés ou d’étudiants.

Le coworking plébiscité

  • 76% des répondants envisagent de fréquenter des lieux de travail comme les coworking et café-coworking une fois le confinement terminé alors qu’ils étaient 61% à s’y rendre avant le confinement.
  • Le principal levier de motivation encourageant à se tourner vers un espace de coworking est la convivialité de l’ambiance de travail (39% des utilisateurs potentiels), avant la possibilité de bénéficier d’un espace équipé et les opportunités de développement des réseaux professionnels.
  • Une fois le déconfinement définitif, 27% souhaitent changer de lieu de travail principal.
  • Le tiers des répondants relèvent l’inadéquation de leur logement au bon déroulement de leur activité professionnelle. Un enjeu qui concerne avant tout l’espace physique, avec une environnement IT globalement bien adapté.

Quelques deltas en fonctions des générations

  • Disposer d’un espace équipé reste un enjeu majeur pour les moins de 30 ans (motivation n°1 pour 3 répondants sur 10 qui se déclareraient ouverts à utiliser un espace de coworking), tandis que les opportunités de développement de leurs réseaux professionnels sont plus stratégiques à mesure que les répondants avancent en séniorité.

Une productivité liée à une meilleure appropriation du temps

  • 56% des répondants estiment que le confinement a accru la productivité sous l’effet du gain de temps en l’absence de déplacements, et 47% valorisent la flexibilité acquise dans l’organisation de leur temps de travail.

Mais un confinement parfois mal vécu

  • A l’inverse, 46% vivent mal l’isolement et 39% reconnaissent une baisse de motivation, tandis que près de la moitié (49%) déplorent le déficit de synergies avec les collaborateurs, partenaires ou prestataires et 57% la mise en stand- by du réseau professionnel.

#SécuritéAvantTout Nos mesures sanitaires pour garantir votre sécurité dans nos espaces 😷

juste ici
X