fbpx

Skip links

Une journée de travail dans un espace de coworking

Dans la tête de Sarah : une journée type de coworking

Tous les coworkers vous le diront : essayer un espace de travail partagé, c’est l’adopter ! Pour vous aider à « sauter le pas », Sarah – graphiste freelance et coworkeuse aguerrie depuis maintenant 5 ans – vous dévoile les coulisses d’une journée type au sein d’un coworking Anticafé. Prêt pour ce voyage ?

À chaque jour, mon espace de coworking

La veille, c’était mercredi. Et, comme tous les mercredis, j’ai travaillé depuis chez moi afin de pouvoir m’occuper de mon petit garçon qui n’a pas école. Ce matin, je décide de me rendre au sein de l’Anticafé Lafayette car je me sens d’humeur créative. Vu que j’habite dans le 10e arrondissement de Paris, j’ai pris l’habitude d’alterner pour changer de décors : tantôt l’espace de coworking de République, parfois celui de Beaubourg et même celui du Louvre de temps à autre.

Le coworking, c’est où vous voulez avec Anticafé !
Comme Sarah, vous avez le choix entre 7 espaces de coworking à Paris. Mais Anticafé peut aussi vous accueillir à Bordeaux, Strasbourg, Lyon et même Rome.

Arrivée sur place, en 6 minutes montre en main, je m’installe dans une alcôve à l’abri des regards. Le lieu est encore calme, mais je préfère quand même m’isoler pour rattraper tous mes mails en retard. J’en profite pour demander un café au barista, accompagné d’un croissant, le tout étant inclus dans le coût de la réservation : je paye à la journée sur le mode du « all inclusive ». Ma journée type de coworking peut alors véritablement débuter.

C’est l’heure de reprendre des forces

Le travail fastidieux terminé, je change de place pour aller m’installer sur la grande table centrale, notamment car j’ai vu que Manon et Antoine – ils dirigent une petite start-up de cosmétique – viennent d’arriver. Vu que tout le monde semble débordé, moi la première d’ailleurs, je me remets sur mon ordinateur pour avancer sur la création d’une identité graphique pour un restaurant. Business is business.

Un nouveau croissant avalé – on a bien le droit de se faire plaisir, non ? –, j’échange avec Benoît qui est directeur artistique en agence de pub. Ça tombe bien, j’avais besoin de tips pour avancer sur mon projet. Il me donne deux, trois conseils bien utiles et me voilà repartie sur de nouvelles pistes.

Toujours de belles surprises avec les coworkers

La matinée ayant été productive, j’ai bien mérité une vraie pause repas. Et comme souvent chez Anticafé, il y a une belle surprise qui nous attend : une jeune marque de sandwicherie – qui a l’habitude de travailler ici – nous fait découvrir ses nouveaux produits. Je peux vous dire que je n’en ai pas laissé une miette !

Des coworkers pas comme les autres
Chez Anticafé, nous concevons le coworking comme un espace d’échanges, de rencontres et de créativité. C’est pour cela que vous y rencontrerez des coworkers de tout horizon, toujours prêts à vous filer un coup de main… ou même un sandwich de temps à autre.

Avec Manon et Antoine, que j’ai rencontrés au sein de l’Anticafé de République et qui sont désormais de vrais amis, on décide ensuite de se poser dans un canapé. Histoire de digérer et surtout de parler de tout et de rien : la dernière série Netflix, l’avancement de nos projets respectifs, notre soirée de la veille, etc.

Une réunion à l’improviste ? Pas de problème !

C’est finalement l’heure pour moi de m’éclipser car j’ai un appel client à passer. Installée dans ma phone box, en toute discrétion, on fait le point sur les modifications à apporter à son site web sur lequel il vend des tableaux. Vu que mon client n’est pas loin, je lui propose de passer dans l’après-midi afin qu’on peaufine le tout avec Thomas, le dév’ qui s’occupe du projet. 

Je vais voir le manager de l’Anticafé pour réserver une salle de réunion. L’Atelier est disponible à 15h, parfait ! Je rappelle tout le monde pour leur dire de venir. Une fois qu’ils sont arrivés, on se pose au sous-sol pour parler de la direction que l’on prend pour le site et sur les pistes envisagées. En une petite heure, tout est ficelé. Et, en partant, le client me demande maintenant de réfléchir à des créations graphiques pour animer sa page Facebook. C’est noté !

Du coworking au brainstorming, il n’y a qu’un pas

Après avoir un peu abusé sur les thés et cafés à volonté, je me rends à l’évidence : je commence à sécher sur les visuels que vient de me demander mon client. Qu’à ne cela tienne, je « convoque » mes deux compères de travail préférés – Benoît le DA et Margaux, une amie community manager pour ne pas les citer – dans la Creative Room. Commence alors une grosse séance de brainstorming, à laquelle ne tardent pas à s’ajouter d’autres coworkers rencontrés chez Anticafé. Les idées fussent tellement que j’ai du mal à tout noter.

En seulement 30 minutes, j’ai pris un « shoot » de créativité. Je retourne finalement à mon bureau afin de mettre en image toutes ces idées. Les maquettes s’enchaînent et finalement, à 16h, je me rends compte que tout est bouclé. J’en profite pour aller m’aérer les esprits, parler à droite et à gauche. Je file même un petit coup de main à un chef de projet freelance, à la peine avec sa présentation Power Point. C’est aussi ce que j’aime dans mes journées de coworking : on donne, mais on reçoit tellement en retour.

Un petit tour par l’atelier

Alors que je m’apprête à partir, le manager de l’Anticafé m’informe qu’un atelier va débuter au premier étage. Le thème ? Le choix d’une forme juridique pour son activité. C’est vrai, le sujet n’a pas l’air hyper passionnant à première vue. Mais vu que je songe justement à passer de la micro-entreprise à l’EIRL, je me dis que ça vaut le coup d’aller y jeter un œil.

Et si on se formait ?
Plus qu’un simple espace de coworking, Anticafé organise régulièrement des ateliers pour vous aider à vous former et à faire mûrir votre projet. L’occasion de rencontrer des spécialistes et autres consultants, capables de vous faire grandir.

Je ne dois pas être la seule à avoir cette idée car on se retrouve vite à être une bonne dizaine dans la salle. Le consultant, directeur d’une petite boîte de conseils juridiques, nous explique les principaux critères pour arrêter son choix. Au bout de seulement 10 minutes, il nous permet finalement de poser nos questions chacun notre tour. Je ressors convaincue de mon choix et, en plus, j’ai de nouvelles billes pour entreprendre mes démarches.

Un afterwork pour conclure la journée coworking en beauté

Cette fois c’est décidé, il est vraiment l’heure d’y aller. Et au moment où je franchis la porte de l’Anticafé, Manon me retient. Elle organise un petit cocktail avec des investisseurs à l’étage inférieur – elle avait totalement oublié de m’en parler – et elle me propose de passer prendre un verre.

Bien plus qu’un espace de travail !
Envie d’organiser un événement professionnel ou un afterwork ? Chez Anticafé, tout est prévu : un espace dédié, une équipe à votre disposition et des services inclus (boissons, encas, etc.). Vous ne seriez d’ailleurs pas le premier, nous avons organisé plus de 600 événements rien que l’année dernière.

Antoine est en pleine présentation de leur marque de cosmétique et Manon ne tarde pas à le rejoindre. J’en profite pour prendre un verre et discuter avec d’autres coworkers, entraperçus ici ou là. L’un vient de devenir freelance, l’autre est salarié et une autre encore est nomade digitale (elle était à Bali le mois dernier !). Vient alors l’heure de retrouver ma petite famille, toujours avec la même impression en tête : les journées de coworking s’enchaînent… et ne se ressemblent pas !

Laisser un commentaire

Name*

Website

Commentaire

Tous nos espaces sont fermés, on espère vous retrouver très vite ! Prenez soin de vous 💛

X